Les « Priint:Days » font du Print un levier majeur d’une stratégie omnicanale réussie

Les « Priint:Days » font du Print un levier majeur d’une stratégie omnicanale réussie

Du 23 au 25 mai dernier, DECADE était présente à Montabaur, bourgade du nord-ouest de l’Allemagne, pour participer aux 8ème Priint : Days de notre partenaire et éditeur allemand Priint (Werk II).

Dans le cadre prestigieux du Château de Montabaur, ces journées partenaires et clients ont tourné, à l’heure du digital et de l’omnicanalité, autour des problématiques du «P&P » (Print & Publishing), et avait parmi leurs principaux sponsors l’un de nos partenaires technologiques majeurs : SAP Hybris.

Organisation impeccable et présence d’une assistance nombreuse (220 inscrits), majoritairement composée de partenaires et de clients allemands, furent au rendez-vous de trois jours de conférences et d’ateliers sur le thème « explore all touchpoints in the customer journey » (explorer tous les points de contact dans le parcours client).

Keynote inaugurale

Un thème qu’a étudié d’emblée Horst Huber, CEO de Priint, lors de sa keynote inaugurale. Son crédo ? « Dans une perspective multicanale, le print sous toutes ses formes est fondamental ». A l’appui de cette vision, la présentation d’un schéma ressemblant beaucoup à un plan de métro mais détaillant l’avenir du Print dans la communication multicanale sur l’ensemble des points de contact.

Dans un contexte où le marketing et la communication deviennent de plus en plus puissants, mais aussi de plus en plus complexes à piloter, une entreprise ou une marque a besoin selon Horst Huber d’utiliser dans sa communication les bons mots, mais a aussi la nécessité d’obtenir l’attention des gens tout au long de leur parcours online et offline. Et pour lui, pas de doute : « le print est le mur porteur de cette stratégie ! ».

Il a ensuite évoqué l’importance des datas et du big data, en affirmant que les données devaient être à la fois précises, informatives et actualisées, quel que soit le « device » utilisé. Qu’elles doivent en outre être cohérentes en permanence, en dépit de volumes de données en très forte croissance.

A la suite de la keynote, John Lam – notre responsable Print chez DECADE – et moi-même avons assisté à des ateliers portant notamment sur la stratégie Print, sur la digitalisation du point de vente et de supports papier (catalogues, flyers, …) dans ce contexte, sur les nouveautés à attendre des prochaines mises à jour ou encore des efforts de l’éditeur en faveur des partenaires.

Dans le « multichannel Lounge » (espace collectif ou les sponsors étaient présents), nous avons pu discuter avec l’équipe Priint France autour de Pierre Saint Michel, son Directeur Général, et avons également pu échanger avec des partenaires technologiques de l’éditeur, à commencer par Akeneo, une plateforme performante de PIM, développée par une startup nantaise, à laquelle nous nous intéressons beaucoup chez DECADE.

Ce que nous avons retenu

Dans une vision globale, ce que nous avons entendu et vu sur place nous a rassurés sur le potentiel et la performance de la solution dans des contextes variés, notamment ceux de mise en œuvre de catalogues.

Le schéma type plan de métro distribué lors de la keynote inaugurale ouvre énormément de perspectives pour un intégrateur partenaire de Priint comme nous le sommes. Il rejette totalement l’idée que le support papier puisse être considéré comme passéiste et obsolète dans un contexte où le numérique triomphe. Il acte le fait que le Print a toute sa place dans le parcours omni-canal des clients.

Les exemples d’utilisations abondent dans de nombreux domaines, bien au-delà du seul catalogue produits. Par exemple, pour un acteur e-commerce, on peut faire utilement appel au Print pour produire des manuels d’instruction multilingues, des documents à la demande ou de la facturation client automatique, à la fois digitale et matérialisée.

La puissance de la plateforme Priint Suite 4 vient aussi du fait qu’il s’agit en réalité de l’addition de trois solutions distinctes, capables de fonctionner de concert. Soit : Comet4 (plug-in Indesign pour pousser l’information dans le front office), White-Board (pour piloter la mise en forme d’un document, par exemple un catalogue) et Planner (pour planifier les publications).  De plus, la vente par brique peut se révéler une solution acceptable et ouverte aux évolutions futures.

Même les PME de taille réduite peuvent trouver dans Priint une solution budgétairement abordable et évolutive, car l’utilisation d’Indesign Server n’est plus obligatoire et Priint:suite devient donc, comme on l’a dit, commercialisable en morceaux (et avec au passage un tarif plus évident à comprendre). De ce fait, le billet d’entrée est plus accessible.

A l’issue de ces Priint : Days de Montabaur, nous sommes convaincus de la réelle plus-value apportée par la plateforme et de ses performances en termes de coûts, délais de conception, créativité et simplicité. Ces qualités sont de nature à motiver les équipes clientes ou utilisateurs finaux à tous les niveaux, ce qui facilite la conduite du changement et permet une accélération de la transformation digitale des organisations.  C’est aussi une solution qui peut motiver l’équipe de réalisation/intégration par son architecture « APIsable » dans le cadre de la digitalisation du marketing.

Dans nos contextes clients, Priint permet l’industrialisation de la génération de gros catalogues, de même que la génération et la distribution de catalogues On-Demand et hautement personnalisables. De même, nos clients B2B ou B2C pourront mettre sur pied des campagnes marketing de recommandations personnalisées sur un support créatif PDF/Adobe et tirer parti de la connexion possible avec de nombreux PIM du marché, y compris dans un futur proche Akeneo.
Gérard Clech,
Responsable de Communication de DECADE

John Lam (DECADE) et l'équipe de Priint France

Le diner réunissait tous les participants